La Côte de Beauté - N°156 - Octobre/Novembre 2018

Des mesures attendues pour désengorger et sécuriser la presqu’île d’Arvert

Sur quoi débouchera l’étude d’envergure menée aux bords des routes de la presqu’île d’Arvert durant la première quinzaine d’août ? Soucieuse d’améliorer la sécurité et la fluidité du trafic routier dans ce secteur très emprunté en période de vacances, la Communauté d’agglomération Royan Atlantique espère recevoir des pistes concrètes de la société Ingénierie sécurité routière (ISR), dès cet automne. 

ISR, qui planche actuellement sur une modélisation informatique très pointue du trafic et des pratiques de stationnement, a en tout cas sorti les grands moyens pour simuler l’impact de projets d’aménagement sur les divers axes situés entre La Tremblade et Royan. Avec huit caméras installées à six mètres de hauteur, 25 points de contrôle et pas moins de 50 enquêteurs chargés de relever les premiers caractères de chaque plaque d’immatriculation, l’organisme a désormais une idée beaucoup plus claire du comportement des véhicules. Que ce soit en termes de vitesse et de parcours. 

Dense et parfois dangereuse au plus fort de la période estivale, la circulation sur la presqu’île d’Arvert devrait donc subir des modifications dans les prochains mois. Telles la fermeture temporaire d’un axe routier, la suppression d’un feu rouge inefficace ou encore la création d’une nouvelle infrastructure. Des éventuels parkings relais sont évoqués. L’optimisation de la cohabitation voiture-vélo est aussi au cœur des réflexions.

 

Photo : Cinquante enquêteurs, vêtus de gilets jaunes, ont mesuré les flux de circulation au mois d’août. © CARA

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous