Culture - N°109 - Novembre/Décembre 2010

Livre : La saga des bains de mer

cb109-21.jpgDe l’association de Guy Binot, historien reconnu par ses nombreux livres qui font référence sur l’histoire et les gens de Royan, avec Pierre-Louis Bouchet, directeur des éditions Bonne Anse, est né ce très beau livre sur la saga des bains de mer à Royan et dans les communes alentours.
Guy Binot débute par l’origine anglaise des bains de mer, tout d’abord à but thérapeutique au XVIIe siècle, pris essentiellement l’automne et l’hiver «car ils améliorent ainsi [le] tonus physique et moral». La description de ces bains ne fait d’ailleurs pas rêver : les patients sont agrippés et précipités nus la tête la première dans des eaux à 10 °C au maximum. Ce traitement à vertu fortifiante devant être renouvelé chaque jour pendant plusieurs semaines. Les Français vont importer cette pratique, mais une manière plus douce : l’été va être préféré aux saisons froides et nul besoin de se jeter la tête la première dans l’eau. Par ailleurs, le nudisme étant interdit, les hommes doivent être couverts d’un caleçon et les femmes d’un peignoir. Les premiers baigneurs arrivent au début du XIXe siècle sur les plages de sable fin de Royan, alors port de pêche de 2 000 habitants. Ces nantis viennent en diligence ou en calèche des Charentes, du Poitou, du Limousin ou du Bordelais (grâce aux bateaux à vapeur qui rendent Royan plus accessible qu’Arcachon) et logent dans de rares hôtels et chez l’habitant.
La moitié du XIXe siècle voit l’arrivée du premier casino, qui attire immédiatement une nombreuse clientèle mondaine venue fréquenter le cercle de jeux toléré l’été dans les stations balnéaires, et la découverte amusante de Pontaillac par Jean Lacaze, riche homme d’affaires bordelais, grâce à un âne têtu qui ne voulait pas aller dans la direction demandée. Il décidera alors de créer «dans le désert» et de toutes pièces une nouvelle station balnéaire.
Saint-Georges est le premier village à profiter de la proximité des bains de mer royannais. Le lieu est décrit par Jules Michelet comme calme et charmant avec ses maisons de pêcheurs. La plage est grande et l’environnement bucolique. Il préfère cette vie simple aux fastes du casino royannais et les maisons de pêcheurs aux villas prétentieuses.
Le second lotissement balnéaire créé après celui de Pontaillac est à Ronce en 1865, également sur des dunes désertes proches de La Tremblade. Le docteur Brochard vante la qualité de l’eau et de l’air comparé à Royan, surpeuplé d’après lui. Puis, les excursions estivales organisées à partir de Royan provoquent le développement de Saint-Palais. Le premier chalet, Les Sapins, y est construit dès 1866, près du poste des douanes. L’arrivée des chemins de fer – qui met Royan à 8 heures de Paris – à la fin du XIXe siècle va accélérer la fréquentation et l’essor des stations balnéaires. On compte alors 203 chalets à Saint-Palais, la population de Ronce-les-Bains a augmenté de 30% et celle de Saint-Georges a doublé.
Cet essor (qu’on nommera ensuite la Belle Epoque) cesse en 1914 pour reprendre de plus belle à la fin de la Première Guerre mondiale et jusqu’à la crise économique de 1929 (les Années Folles) puis 1939. La ville de Royan dépasse alors les 10 000 habitants et compte 25 hôtels pour plus de 150 000 estivants.
L’auteur revient sur le douloureux épisode de l’occupation allemande qui fait de Royan un port en guerre, une caserne et une station balnéaire pour l’occupant. Devenue poche de l’Atlantique, la ville sera brutalement rasée le 5 janvier 1945. La reconstruction de Royan sera longue et lui donnera la physionomie qu’on lui connaît aujourd’hui.
La qualité des informations et des illustrations regroupées dans ce livre est impressionnante. Il fourmille d’anecdotes et de témoignages qui rendent la lecture passionnante avec l’aide d’une mise en page claire. Un beau cadeau pour les fêtes de fin d’année.

La saga des bains de mer, par Guy Binot, éditions Bonne Anse, 240 pages, 45 €
Disponible dans les librairies et maisons de la presse du pays royannais. Renseignements au 05 46 05 23 33 ou cat@micro-media.com
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous