Culture - N°148 - Juin/Juillet 2017

Livres

Roman policier

Les premières lignes de ce roman policier nous mettent directement dans le vif du sujet : Robert, qui remonte tranquillement le filet de son carrelet, pense y trouver quelque crevettes mais c’est un avant-bras qu’il découvre à la place. Dans un style vif et avec un certain humour, l’auteur nous embarque dans cette enquête policière qui se déroule en Charente-Maritime. C’est un livre à glisser dans son sac avant de partir à la plage.

Le Murmure de l’Atlantique, Caro Logan, 312 pages, éd. Le Croît Vif, 19 €

 

Flore du littoral

Un petit livre pratique à garder avec soi vient de paraître pour ceux qui s’intéressent à la flore du littoral. Le format réduit, pratique, permet de le glisser dans une poche ou un sac et d’avoir ainsi un ouvrage de référence pour observer et reconnaître les fleurs croisées lors des promenades en bord de mer. La fin du livre, dans un papier adapté, permet même de reporter ses propres observations.

Les espèces sont classées en fonction de la couleur dominante de la fleur. 80 y sont recensées avec, à chaque fois, une description, les confusions possibles, la période de floraison, une photographie de la fleur, un schéma de la plante, les usages et vertus…

Fleurs du littoral atlantique, Frédéric Bioret, 128 pages, éd. Glénat, 10,50 €

 

Nœuds et décoration

Un auteur dont nous apprécions régulièrement son travail d’illustrateur encyclopédique sort un nouvel ouvrage. Il s’agit de Jean-Benoît Héron dont nous présentions dans le n° 142 son petit livre très pratique pour apprendre la réalisation des nœuds marins, avec également Patrick Moreau, spécialiste de l’enseignement des nœuds marins, pour le texte (voir également CB n° 129 et 139 pour les autres livres de Jean-Benoît Héron).

Dans ce livre, les auteurs démontrent que confectionner des nœuds marins peut amener à réaliser des objets pour décorer sa résidence de bord de mer. Dire qu’avec ce livre l’art de nouer devient simple serait mentir. Mais avec de la patience, de l’attention et un bon stock de cordes en tous genres, la réalisation de porte-clés, dessous-de-plats, gainages de manches voire même de boutons de manchettes devient possible. Car pour chaque projet, toutes les étapes sont clairement illustrées et décrites.

La déco du marin, Patrick Moreau et Jean-Benoît Héron, 64 pages, éd. Glénat, 15 €

 

Poèmes et architecture

L’architecture moderne de Royan peut inspirer les artistes. C’est ce dont se réjouit Didier Quentin, le maire, dans l’avant-propos de ce livre qui regroupe les poèmes d’un promeneur, Thomas Grison, et d’un illustrateur, Philippe Reyt, au dessin précis et ultra réaliste qui met en avant l’architecture moderne de la ville. Cet hommage prend la forme d’une genèse, les sept jours de la création, et de poèmes adressés aux concepteurs de la ville. Dans la préface, Charlotte de Charette, animatrice de l’architecture et du patrimoine à la ville de Royan, explique l’histoire de cette reconstruction et présente les protagonistes qui en sont à l’origine.

Royan-Nayor, Thomas Grison et Philippe Reyt, 76 pages, éd. Le Croît Vif, 19 €

 

Oiseaux des côtes

Recommandé par la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), l’éditeur Glénat propose un beau livre au format compact sur les oiseaux de mer. Ecrit par Fabrice Genevois, ornithologue de terrain, l’ouvrage met en valeur les clichés des photographes de l’agence Biosphoto, spécialisée dans la nature et l’environnement. Car les photos sont très belles, comme ce gros plan sur le regard hypnotique du fou de Bassan, cette scène de bataille entre fulmars boréaux pour récupérer les déchets rejetés en mer dans le sillage d’un chalutier, ces deux goélands qui se disputent un poisson à la surface de la mer ou encore la tropicale et gracieuse gygax blanche en vol sous un ciel orageux inquiétant. Les photos sont un régal pour les yeux et les légendes expliquent le contexte de la prise de vue et l’univers de ces oiseaux qui vivent entre terre et mer sous toutes les latitudes du globe. De quoi comprendre le mode de vie des oiseaux qui nous entourent mais aussi découvrir celui d’espèces plus exotiques.

Oiseaux de mer, Fabrice Genevois et Biosphoto, 192 pages, éd. Glénat, 19,99 €

 
 

Apprendre en s’amusant

Pendant les vacances d’été, les plus jeunes aussi peuvent emporter leurs livres dans leur sac. En voici un pour ceux à partir de 7 ans. Il regroupe une histoire à suspense, une partie encyclopédique et plus de 50 jeux sur le thème de la mer, le tout abondamment illustré. Ils comprendront la mesure de la force du vent ou le cycle des marées, découvriront les animaux du littoral ou les bateaux célèbres. Les jeux proposent les 7 erreurs, des labyrinthes, des jeux de mots et de chiffres, points à relier… Il y en a pour tous les goûts, histoire de réviser et faire travailler les méninges tout en apprenant et en s’amusant. Un petit livre très bien fait.

A nous les vacances à la mer, Stéphane Frattini et Christophe Besse, 144 pages, éd. Glénat jeunesse, 9,99 €

 

Aventures en mer et sur terre

Guillaume de Monfreid revient sur la vie exceptionnelle et romanesque de son grand-père, Henry de Monfreid, qui vécut entre 1879 et 1974, dans ce livre épais de la collection Hommes et océans chez Glénat. Le livre s’ouvre sur la rencontre avec cet homme qu’il connaît mal et qui a près de 80 ans alors que lui n’en a que 8. L’auteur vit alors à la Réunion et son grand-père vient voir son fils. Ils partent ensemble pour rejoindre l’île Maurice dans un petit bateau et le voyage qui devait durer 24 heures dura 8 jours après que l’embarcation se soit perdue et rejoigne Madagascar. Une entrée en matière qui pose le personnage dont la vie est truffée d’anecdotes plus folles ou improbables les unes que les autres. Il les tire d’un long travail de lecture d’archives et de correspondances. Il étudie ainsi la psychologie complexe de ce grand-père dont la filière d’enseignement classique est inadapté à un caractère qui ne rêve que de liberté, de voyages et de grands espaces. Il ne sera donc pas ingénieur mais partira autour du monde vivre selon ses désirs d’aventure. Le texte, qui se lit comme un roman, est parsemé de dessins de Guillaume et une large part du livre est consacrée à une chronologie de la vie d’Henry et des événements historiques.

Henry de Monfreid, impossible grand-père, Guillaume de Monfreid, 528 pages, éd. Glénat, 22 €

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous