Royan - N°149 - Août/Septembre 2017

TER, des usagers mécontents

Le 27 juin dernier, Didier Quentin, député, écrivait à Alain Rousset, président du Conseil régional Nouvelle-Aquitaine, pour se plaindre des nouveaux passages du TER entre Saintes et Royan. «A la lecture des horaires d’été, il apparaît que le dernier TER au départ de Royan pour Saintes, en semaine, est affiché à 18h28. Il en résulte qu’aucune soirée ne peut être passée à Royan en pleine période estivale pour des touristes résidant à Saintes.» Et d’en appeler de la part du président de Région à un réexamen «bienveillant et diligent de la desserte entre Royan et Saintes pendant la période estivale».

Parallèlement, des usagers des liaisons entre Saintes et Royan ont également fait connaître leur mécontentent en découvrant la grille des nouveaux horaires le 2 juillet dernier. Ainsi Alexandre, cet usager souligne que les horaires modifiés et la disparition pure et simple de trains modifient considérablement son emploi du temps. «Sur l’itinéraire qui me concerne, cela se traduit, entre autres, par un départ retardé de 38 minutes le matin et la suppression d’un train le soir. [...] Plusieurs autres abonnés de la ligne sont aussi ulcérés que moi par les journées à rallonge que nous imposent ces nouveaux horaires et suppressions de train.» Des usagers mécontents qui ont placardé des avis de recherche du TER dans les gares de Saintes et Royan.  

Un trait d’humour qui ne cache cependant pas des situations compliquées et qui obligent certains usagers à reprendre, à contre-cœur, leur voiture.

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 

Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous