Culture - N°174 - Octobre/Novembre 2021

Un laboratoire d’art urbain à deux pas de la Côte

La neuvième édition des Sentiers des Arts se déroule jusqu’au 14 novembre à Breuillet. Onze artistes de Street Art promettent d’y métamorphoser le centre-bourg, au fil d’un parcours renversant ponctué de fresques géantes.

Lancés en 2013 par la Communauté d’agglomération Royan Atlantique, les Sentiers des Arts invitent chaque année le public à redécouvrir une ou plusieurs communes du territoire, en parcourant un itinéraire artistique original et éphémère. Au tour de Breuillet, située à quelques encablures de la Côte de Beauté, d’être sous le feu des projecteurs. Jusqu’au 14 novembre, cette galerie d’art à ciel ouvert met pour la première fois à l’honneur une forme d’expression très contemporaine : l’art urbain et ses multiples déclinaisons graphiques. 

L’ancien bureau de poste, la salle multiculturelle, mais aussi les tribunes du stade ou encore le terrain de basket. Un collectif d’artistes s’est emparé du mobilier urbain et d’une dizaine de bâtiments pour y créer de grandes fresques murales. Leur objectif ? Proposer un regard neuf et décoiffant sur l’environnement urbain. Les onze artistes, âgés de 25 à 45 ans et réunis sous l’égide de l’association cognaçaise Éprouvette, ont ainsi imaginé un parcours artistique de 1,5 km mêlant différentes techniques et sensibilités. « Notre point fort, c’est de nous adapter aux lieux pour en proposer une nouvelle lecture », précise Mathieu Perronno, alias Perro, directeur artistique de cet « incubateur d’idées créatives ». 

Originaires de toute la région Nouvelle-Aquitaine, mais aussi de Nancy ou Lyon, graffeurs et sculpteurs promettent une succession de surprises, amusantes ou immersives, depuis le SAS, « espace fécond », installé sur la place du village. Quelques mètres plus loin, une anamorphose de Scaf oblige le public à trouver le bon angle pour voir la magie opérer et un animal prendre vie sur un mur désaffecté. Une œuvre végétale et animalière de Mika occupe une façade de la salle multiculturelle tandis que Kendo s’attaque aux tribunes du stade en illustrant à sa manière la devise de Breuillet : « La force nait de l’union ». Les royans, des bancs de sardines blanches peintes à la chaux sur les haies de quelques riverains, se chargent de guider les visiteurs entre les différentes œuvres.

 

Programme complet sur www.agglo-royan.fr/sentiers-des-arts et facebook.com/sentiersdesarts.

Visites commentées les 24 septembre, 15 octobre, 24 octobre et 28 octobre (15h).

Conférence sur le street art et l’histoire de l’art le 28 octobre (10h), à la salle du conseil de la mairie de Médis.

 

Photo © CARA/ Alexandre Garcia

 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous