Sommaire du journal N°102 - Septembre/Octobre 2009

Chers lecteurs,

A toutes choses malheur est bon ! Il aura suffi de la mobilisation contre le projet de port méthanier au Verdon pour qu'on s'intéresse réellement à l'estuaire de la Gironde dont on répète à satiété qu'il est le dernier estuaire sauvage d'Europe. Dominique Bussereau, président du Conseil général de la Charente-Maritime – qui s'est engagé à fond contre le projet au point d'avoir «débarqué», en tant que secrétaire d'Etat aux Transports, le précédent patron du port de Bordeaux coupable d'avoir signé l'autorisation d'occupation des terrains à 4Gas, et au risque de se faire traiter d'«hystérique» par Alain Juppé, le maire de Bordeaux (!) – n'hésite pas aujourd'hui à affirmer que «l'estuaire abrite la dernière population d'esturgeon, menacée de disparition au niveau mondial». C'est oublier un peu vite que l'Acipenser sturio, dont nous avons suivi les efforts de sauvegarde par le Cemagref il y a une quinzaine d'années (CB n° 19, nov-déc 1995), a été victime d'une surpêche pendant de nombreuses années sous les yeux indifférents des politiques de tous bords et que sa survie est encore incertaine. Mais tirons un trait sur le passé dont le président du Conseil général n'est pas responsable... Dominique Bussereau parle aujourd'hui de la création d'un parc naturel marin de l'estuaire et des pertuis charentais. Il affirme que le gouvernement soutiendra financièrement, dès cette année, les initiatives du port de Bordeaux dont il salue «la qualité des équipes» pour permettre le développement économique du port et l'implantation d'activités, non polluantes il va s'en dire, sur le site du Verdon. Le secrétaire d'Etat veut ainsi désamorcer la révolte bordelaise qui a vu le patronat et la CGT s'unir dans un même combat en faveur du projet !
Les opposants, qui espèrent que le projet est bien abandonné, souhaitent aujourd'hui que les déclarations du secrétaire d'Etat aux Transports soient suivies d'effets pour que le conflit s'apaise.

La Côte de Beauté

Meschers-sur-Gironde

Saint-Georges-de-Didonne

Royan

Vaux-sur-Mer

Saint-Palais-sur-Mer

Les Mathes-La Palmyre

La Tremblade-Ronce-les-Bains

Histoire

Petites annonces

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
6 € N°166
Juin/Juillet 2020

Commander
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous