Sommaire du journal N°161 - Août/Septembre 2019

Chers lecteurs,

Fini le dispositif de la loi Pinel à Royan qui permettait de bénéficier de réductions d’impôts dans le cas d’investissement dans le locatif neuf. On lira dans ce journal que la fin de la loi Pinel n’est pas particulièrement regrettée ici, par exemple par Jean-Marc Bouffard, le maire de Saint-Georges-de-Didonne, ni par les agents immobiliers qui font remarquer que le marché de l’ancien se porte bien et qu’acheter un bien dans l’ancien pour  y installer des locataires «vaut toujours le coup», selon l’expression de Roger Weber, le directeur de Citya Côte de Beauté, à condition, tempère Richard Asselin, gérant de Laforêt Royan, de ne pas proposer n’importe quoi à n’importe quel prix !

Une chose est sûre et la Chambre des notaires de Charente-Maritime le note , la Côte de Beauté est le secteur qui attire le plus de retraités, devant l’île de Ré et l’île d’Oléron. Le secteur de Royan est le plus dynamique du département en volume de transactions immobilières, juste après celui de La Rochelle. Mais on lira aussi que les chiffres de la Chambre des notaires soulignent de fortes disparités entre les communes.

Attention aux sables mouvants sur la plage du Galon d’or qui est interdite à la baignade. Explication page 29.

Claude Fouchier

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
6 € N°162
Octobre/Novembre 2019

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous