Sommaire du journal N°88 - Mai/Juin 2007

Chers lecteurs,

C'est sans doute une première : la communauté d'agglomération Royan Atlantique et l'association des Amis de Saint-Palais ont conclu un accord, une sorte de pacte de non-agression, qui concerne la future station d'épuration des Mathes et celle de Saint-Palais. Cet accord est intervenu à la suite d'une rencontre personnelle entre le président de Royan Atlantique, Jean-Pierre Tallieu, et le président de l'association Alain Géniteau.
Les élus de Saint-Palais, eux, sont furieux. Cela fait, en effet, des années que Les Amis de Saint-Palais ont accumulé les recours contre la muncipalité. On dit même que son président, administrateur judiciaire à Brest et résident secondaire à Saint-Palais, qui s'est fait un nom dans la défense des petits actionnaires de très nombreuses grandes entreprises, est, sur le plan administratif, champion de France des recours en Conseil d'Etat. On dit aussi qu'il voudrait être calife à la place du calife mais il a échoué aux élections municipales. Bref, ce redoutable juriste empoisonne la vie des élus palaisiens.
Dans cette affaire, le président de Royan Atlantique semble pourtant avoir joué la raison. Il faut, en effet, rappeler que si
M. Géniteau gagne aussi souvent en justice, ce n'est pas en raison de ses «beaux yeux» mais tout simplement parce que les tribunaux qui lui donnent raison ne font qu'appliquer les lois votées par les élus de la République.

La Côte de Beauté

Meschers-sur-Gironde

Saint-Georges-de-Didonne

Royan

Vaux-sur-Mer

Saint-Palais-sur-Mer

Les Mathes-La Palmyre

La Tremblade-Ronce-les-Bains

Petites annonces

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous