Sommaire du journal N°152 - Février/Mars 2018

Chers lecteurs,

Cela fait des années que la Cour des comptes fustige l’augmentation des dépenses de fonctionnement des collectivités locales. Certaines communes ont fait l’effort, comme Saint-Georges-de-Didonne, de ne pas remplacer systématiquement les employés communaux partant en retraite. D’autres ont réussi à freiner leurs dépenses de fonctionnement en internalisant certaines tâches qu’elles sous-traitaient auparavant. Mais les dépenses repartent à la hausse de 2 % en raison de la revalorisation de la fonction publique dont les collectivités ne sont pas responsables puisqu’elles ont été décrètées par le gouvernement précédent. 

Bref, les communes ont fait des efforts méritoires mais les intercommunalités ont pris le relais. Exemple, la compétence tourisme dévolue par la loi devrait entraîner une hausse de 5 % des dépenses de fonctionnement de la CARA avec le recrutement d’une dizaine d’agents supplémentaires, les anciens agents communaux restant en place. Cette nouvelle organisation du tourisme voulue là encore par les législateurs précédents sera-t-elle efficace... et rentable ? Certains élus en doutent. L’avenir – à long terme – le dira.

Il aurait sans doute été plus simple et plus démocratique de s’en tenir au bon vieux fonctionnement des syndicats mixtes au lieu d’imposer d’en haut des transferts de compétences obligatoires. C’est la voie choisie par les maires des onze ports de la Seudre qui se regroupent dans un syndicat capable d’assurer collectivement la gestion de leurs ports qu’ils ne pouvaient, faute de moyens, assurer individuellement. 

Il faut évidemment créer une structure propre et engager du personnel compétent. Mais l’entretien et l’avenir de ces petits ports, que personne ne veut voir disparaître, est à ce prix.

Claude Fouchier

La Côte de Beauté

Meschers-sur-Gironde

Saint-Georges-de-Didonne

Royan

Vaux-sur-Mer

Saint-Palais-sur-Mer

Les Mathes-La Palmyre

La Tremblade-Ronce-les-Bains

Histoire

Culture

Petites annonces

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander
6 € N°157
Décembre/Janvier 2018

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous