Saint-Georges-de-Didonne - N°85 - Novembre/Décembre 2006

Halte aux inondations

Pour mettre fin aux inondations systématiques dans le centre-bourg de la commune, des travaux de réalisation et de consolidation des réseaux d'eau pluviale sont en cours devant le carrefour de l'hôtel de ville.

 

Lors des intempéries, l’avenue de la République était systématiquement inondée. C’est pourquoi la municipalité a décidé de réaliser un réseau d’eau pluviale au carrefour de l’hôtel de ville. Le chantier, qui perturbe sérieusement la circulation dans le centre-bourg, devrait s’achever à la fin du mois de novembre. «Ces travaux de doublement et de refonte des réseaux pluviaux étaient indispensables, souligne Jacques Dugué, adjoint au maire chargé des travaux. En règle générale, nous programmons ces travaux à une période où les touristes sont moins présents. Malheureusement pour nous et heureusement cependant pour les touristes, l’arrière-saison a été très belle et nous avons eu beaucoup plus de monde que prévu.» Si la plupart des travaux ont donc lieu en souterrain, les élus vont tout de même profiter de ce chantier pour sécuriser l’endroit. La chaussée va être refaite, des ralentisseurs vont être installés. «Nous allons également en profiter, reprend l’élu, pour enlever le muret devant la mairie et la haie afin d'ouvrir le parterre et mieux intégrer le parc de la mairie dans cet environnement.»

D’ici le printemps prochain, la deuxième phase des travaux va commencer avec, là encore, la réalisation du réseau pluvial au niveau du carrefour situé à l’angle des voies Coulon, Mocqueris, et Cousin. «Un giratoire pourrait d’ailleurs voir le jour à ce carrefour, estime Jacques Dugué. De plus, pour donner plus de visibilité, nous allons démolir la maison de la famille Blouet située devant le temple, acquise par la municipalité, pour y réaliser un espace vert.» Cependant, une fois cette maison démolie, le temple sera plus visible et son état nécessitera, selon l’élu, des aménagements. «Il va falloir prendre cette donnée en compte et faire un aménagement global.»

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander
6 € N°189
Avril/Mai 2024

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous