Sommaire du journal N°180 - Octobre/Novembre 2022

Chers lecteurs,

Après la décision de l’État, fin juillet, de revoir sa copie sur le projet de parc éolien au large de l’île d’Oléron en l’éloignant à 40 km des côtes de nos voisins oléronais au lieu des 10 km prévus, un pas semble avoir été franchi au moment même où le président de la République a inauguré à Saint-Nazaire le premier parc éolien en France. Le chef de l’État a martelé que « la France doit aller deux fois plus vite » pour satisfaire nos besoins en électricité. Grâce au nucléaire avec la construction de six nouveaux réacteurs en 2035 et aux énergies renouvelables, notamment l’éolien en mer. Après Saint-Nazaire, les parcs de Fécamp et de la baie de Saint-Brieuc vont entrer en production l’an prochain. Pour Oléron, la mise en production n’est prévue qu’en 2030. Avec sans doute une modification de la zone d’atterrage que le projet initial avait prévue sur la Côte Sauvage sur la commune de La Tremblade, ce qui avait suscité l’approbation des élus trembladais. Mais il semble que cet atterrage devrait se situer plus au nord pour éviter le risque de submersion et d’érosion d’une côte sableuse.

Il reste que les oppositions au projet restent vives et notamment, outre celles de la LPO et de France Nature Environnement, celle des pêcheurs.

Quant aux élus oléronais, la Communauté de communes de l’île d’Oléron doit clarifier sa position dans quelques semaines.  

Claude Fouchier

La Côte de Beauté

Meschers-sur-Gironde

Saint-Georges-de-Didonne

Royan

Vaux-sur-Mer

Saint-Palais-sur-Mer

Les Mathes-La Palmyre

La Tremblade-Ronce-les-Bains

Histoire

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
6 € N°179
Août/Septembre 2022

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous