Sommaire du journal N°55 - Novembre/Décembre 2001

Chers lecteurs,

La presqu'île d'Arvert est finalement rentrée dans le giron communautaire. La plupart de ses élus avaient menacé de quitter la Communauté de communes du Pays royannais mais ils ont voté à l'unanimité pour la Communauté d'agglomération, tout en dressant une liste de doléances.
Ainsi le maire de Royan, Philippe Most, a fait un pas, Jean-Pierre Tallieu, le maire de La Tremblade, a fait l'autre. Ils se sont rejoints et l'histoire oubliera les quelques convulsions qui ont accompagné la naissance de cette nouvelle structure dont les compétences sont élargies par rapport à la Communauté de communes.
Les ostréiculteurs auront d'ailleurs bien besoin du poids que va représenter cette communauté qui affirme, par la voix de son président, que «la culture de l'huître est une activité essentielle pour son territoire». La loi Littoral, appliquée aux zones ostréicoles, est tellement contraignante qu'elle compromet, en effet, le développement des "cabanes" (voir page 13).
Cette loi Littoral, qui date de 1986, avait eu pour mérite de stopper le bétonnage des côtes. Mais la jurisprudence a fait évoluer la loi dans le sens d'une protection telle que le développement économique des zones littorales est compromis.
Une réflexion est engagée au plan national. Les élus en attendent des règles claires qui concilient la protection du littoral et le développement économique.

La Côte de Beauté

Meschers-sur-Gironde

Saint-Georges-de-Didonne

Royan

Vaux-sur-Mer

Saint-Palais-sur-Mer

Les Mathes-La Palmyre

La Tremblade-Ronce-les-Bains

Nature

Portrait

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
7.50 € N°180
Octobre/Novembre 2022

Commander
6 € N°175
Décembre/Janvier 2021

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous