Sommaire du journal N°90 - Septembre/Octobre 2007

Chers lecteurs,

L'intercommunalité prend tout son sens lorsqu'elle est conçue comme un instrument de solidarité entre les communes qui leur permet de réaliser ensemble des projets qu'elles n'auraient pu ambitionner de porter individuellement. Ainsi en est-il d'une salle de spectacles importante, à la mesure des quelque 60 000 habitants de l'agglomération du pays royannais, qui pourrait être construite à Saint-Georges-de-Didonne. Le Relais de la Côte de Beauté a donné, depuis longtemps, des preuves de son savoir-faire culturel malgré des moyens limités et la commune possède un terrain situé juste à côté sur lequel pourrait être réalisée une salle de 1 200 à 1 700 places et que, seule, la CDA Royan Atlantique a les moyens de financer.
Est-il besoin pour autant, si une telle salle existe, d'envisager la construction d'un théâtre à Royan ? On risque alors de retomber dans les errements d'autrefois où chaque commune se battait pour avoir un équipement : on se souvient du second collège du pays royannais qui aurait pu être construit à Saint-Palais plutôt qu'à Royan... En revanche l'existence d'une salle, telle qu'elle est prévue à Saint-Georges, nécessite de prévoir un fonctionnement important qui permettrait, grâce à une équipe renforcée, d'établir une programmation ambitieuse mêlant théâtre, musique, variétés, etc., dont la renommée pourrait s'étendre très vite au-delà des frontières du pays royannais.

La Côte de Beauté

Meschers-sur-Gironde

Saint-Georges-de-Didonne

Royan

Vaux-sur-Mer

Saint-Palais-sur-Mer

Les Mathes-La Palmyre

La Tremblade-Ronce-les-Bains

Petites annonces

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
6 € N°189
Avril/Mai 2024

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous